jeudi 24 décembre 2009

Noël aux chandelles?

Une panne d'électricité en hiver, médium. Une panne d'électricité durant la journée du 24 décembre, encore plus médium.

C'était le quotidien de 40 000 foyers gaspésiens, ce matin, alors que la tempête survenue dans la région de la Capitale-Nationale et du Bas-St-Laurent faisaient des dégâts en Gaspésie. Les lignes de transfert d'électricité entre Rimouski et Matapédia ont été endommagées par le verglas.

Résultats? Panne totale entre Matapédia et l'Anse-Pleureuse (regardez sur Google Maps la distance, juste pour vous donnez une idée). L'électricité est revenue tranquillement par secteur durant la journée, par chance. Même si beaucoup de foyers fonctionnent au chauffage au bois, plusieurs ont du se garder au chaud du mieux qu'il pouvait... Dans ces moments-là, on réalise à quel point on est dépendants de l'électricité et à quel point tout est fait en fonction de la modernité.

Chez mes parents, ce n'était pas si pire. On chauffe au bois et on avait de l'eau. Ma soeur et moi, on a sorti les vieux jeux de société et on a passé la matinée à jouer à Cluedo et à Guess Who? On a joué aux cartes et on a jaser. Vers midi, l'électricité est revenue. À d'autres endroits, c'est vers 15h que c'est revenu... Et à certaines places, il n'y en a toujours pas. Un Noël aux chandelles, c'est plutôt triste, n'est-ce pas? Parce que ce n'est pas tout le monde qui est organisé pour faire face à une telle situation...

Mon père lui, il était prêt. Avec sa génératrice ultra-puissante et son poêle au butane, on aurait eu un souper de Noël à saveur du temps de la chasse! Ah, cette chère Gaspésie si plein de surprise! Ce qui m'intrigue, par contre, c'est qu'avec toutes les éoliennes qu'on possède, comment se fait-il qu'on doive attendre sur Hydro-Québec pour ravoir notre électricité? C'est quand même un peu sarcastique que ce sont les postes situés dans les régions plus urbaines qui nous fournissent en électricité et pas le contraire. Comme mon père l'a dit bien dit: "Les riches en premier, la Gaspésie en dernier..!"

Sur ce, passez un joyeux réveillon, à l'électricité ou aux lampes à l'huile!


J.

2 commentaires:

Maélie, a dit…

Ton père rock bin trop!

Anonyme a dit…

Nous c'était pas d'chauffage pas d'eau ! Ça en arrachait pas mal, une chance qu'on avait prévu partir pour la Baie-des-Chaleurs de bonne heure le matin !

La Châtaine !