mardi 19 janvier 2010

Early 2010

J'ai l'impression que 2010 a très mal commencé pour plusieurs de mes connaissances ou amis. C'est un peu déstabilisant, je l'avouerai. C'est peut-être seulement une impression aussi. Peut-être est-ce que c'est janvier qui donne l'impression que plusieurs choses ne fonctionnent pas comme on voudrait.

Peut-être est-ce que c'est la motivation qui est restée chez mes parents après le temps des fêtes qui m'empêchent d'avancer. Peut-être est-ce aussi mon horaire d'école qui n'est pas très commode? Je déteste commencer tard dans la journée. Je suis une fille de matin. Je suis une lève-tôt. Je l'ai toujours été. Mais depuis le début de la session, j'ai de la difficulté à me lever le matin. J'ai pris la mauvais habitude de me coucher trop tard puisque j'avais tout le loisir de me lever trop tôt. Résultat? Je ne sais plus trop quand me lever et quand je dois le faire tôt, j'ai de la difficulté. Je vais devoir remédier à ça.

Je vais d'avoir retrouver ma motivation, me mettre dans le mood de l'école, des journées chargées et des tonnes de travaux. On dirait que la session commence trop lentement et que j'ai de la misère à revenir où j'étais en décembre, motivée et décidée. Peut-être est-ce également mes cours, qui ne me donnent pas plus de motivation que ça. Même s'ils sont beaucoup plus pertinents que la précédente session, j'ai encore l'impression de ne pas être à ma place. Comme si j'essayais de vivre la vie d'une autre en étant en journalisme. Mon choix est définitif: je fais ma demande pour mon nouveau Bac d'ici le 1er mars.

D'ailleurs, puisque je ne veux pas vraiment rallonger mes études, j'ai minutieusement étudier le plan de cours du Bac que je veux faire et j'ai réussi à trouver une façon de tout faire en 2 ans, prenant mes cours déjà faits en journalisme comme des cours à options. Il n'y en a que deux que j'aurais besoin de me faire créditer. J'espère que ma motivation sera revenue d'ici le temps où je devrai défendre mon point de vue et convaincre le département de communication que je suis amplement capable de tout faire en 2 ans. Je sais que j'en suis capable. Mais suis-je capable de convaincre d'autres gens de ma motivation?

On dirait que c'est compliqué, ces temps-ci. J'imagine que si c'était toujours trop facile, la vie sera tellement plate. J'imagine que si tout allait toujours parfaitement bien, on finirait par trouver le temps long. On a besoin de petits drames pour mettre un peu d'actions dans nos vies, faut croire. Mais quand je vois ce qui se passe à Haïti, par exemple, je trouve que je me plains pour tellement rien. Comme toujours.


J.

2 commentaires:

t4nne a dit…

Si tout était toujours facile, on deviendrait rapidement idiot !

t4nne a dit…

Est-ce que c'est la bonne adresse pour s'inscrire à ton blog (dans la section de droite) ?? J'ai tenté de t'envoyer un mail et ça ne fonctionne pas :(