dimanche 14 mars 2010

Living in fast forward

Encore une belle fin de semaine qui se termine, fin de semaine passée avec Chéri. On se promène un peu (on aime vraiment mieux la Rive-Sud que l'Île de Montréal), on écoute des films (ou des épisodes de That 70's Show), on se fait des bons petits repas, on se promène en métro. Et ça fait tellement du bien ! Tellement du bien de ne pas être seule, perdue du cette île remplie de milliers de gens tous plus indifférents les uns que les autres.

J'aime être occupée. Avoir mes fins de semaine réservées pour lui (et pour les amis qui le veulent également !), ça me permet de trouver un certain équilibre. La semaine, je suis concentrée sur l'école et les devoirs. La fin de semaine, je me permets de me relâcher et de prendre congé de tout cela. D'ailleurs, la fin de semaine prochaine, une petite virée à Sherbrooke est prévue, voir des ami(e)s gaspésien(ne)s, ce qui va faire le plus grand bien ! La vie est tellement plus belle quand je peux être occupée.

Je déteste regarder le temps passer. Je déteste chercher quelque chose à faire. Je n'aime pas relaxer. C'est quelque chose que j'ai beaucoup de difficulté à faire, avec le temps. Juste m'assoir et ne rien faire. Alors que, adolescente, je passais des heures, couchées dans mon lit, à écouter de la musique ou à réfléchir, maintenant, seule l'idée de passer trop de temps à ne rien faire m'effraie. Ce n'est pas que je n'arrive pas à relaxer, au contraire. C'est plutôt que j'aime bien utiliser mon temps. Il est possible de relaxer autrement qu'en ne faisant rien.

Lorsque je ne trouve rien d'intéressant à faire, j'essaie de lire ou encore d'écrire. Je me dis que je devrais me mettre à aller marcher plus souvent ou encore recommencer le jogging (même si je suis effrayée de me promener seule à Montréal). Je suis incapable de laisser le temps filer sans rien faire, parce que j'ai peur de ne pas assez profiter de la vie. En s'arrêtant et en regardant le temps passer, c'est tout plein de petits moments qui défilent sans qu'on fasse partie de la parade. La parade, moi, je veux en être le leader. Alors, je préfère vivre à cent mille à l'heure plutôt que de perdre un peu de temps. Même si parfois, j'ai l'impression d'en manquer. Tout est paradoxal, n'est-ce pas?

J.

Ps: Qui sera au spectacle VIP du DJ Tiësto à Montréal à la fin du mois de mars? Hey oui, c'est Chéri et son inconditionnel amour pour le fameux DJ qui m'a incité à m'acheter un billet. Après tout, n'est-ce pas une chance unique? Aller danser au son du meilleur DJ du monde. Et puis, c'est comme sortir dans un bar, sauf que c'est Tiësto qui met la musique. Wow. J'ai déjà hâte de voir et surtout, d'entendre !

7 commentaires:

Alyson a dit…

AAHHHHH. Que t'écris bien. Tu m'as dit de laisser des commentaires mais honnêtement, j'ai rien à dire. J'aime cette façon de rendre ta vie plutôt banale, extraordinaire. & tu dégages une sincérité incroyable dans ta façon d'écrire. Continue, c'est un ordre !

Aly
xxx

t4nne a dit…

J'espère pour toi qui aura pas autant de gens que les 2 dernieres fois que j'ai vu Tiesto.. On pouvait à peine respirer et pour ce qui est de bouger, impossible. Assez dommage quand tu as la musique du meilleur DJ au monde dans les oreilles et que tu peux même pas tenter quelques petits pas de danse ;(

La Brunette a dit…

@Aly : Merci beaucoup pour les compliments, ça me touche énomément!

@t4nne: oh, j'espère aussi! je ne sais pas combien de billets étaient disponibles mais je crois que c'est assez limité, beaucoup de gens que je connais n'ont pas réussi à en avoir. Je t'en reparlerai! :)

Viv a dit…

Si tu as besoin d'être occupée tout le temps, tu trouverais le temps long dans mes souliers...

Noisette Sociale a dit…

"Tellement du bien de ne pas être seule, perdue du cette île remplie de milliers de gens tous plus indifférents les uns que les autres. "

Ça me fait tellement rire quand tu sors des phrases comme ça. J'essaie de m'offusquer mais je ne réussis pas.

Je me demande aussi comment on peut préférer la rive-sud.

Je ne sais pas comment tu pourrais trouver ton bonheur dans ma ville préférée mais il y a probablement beaucoup plus d'endroits verts et tranquilles qu'on pourrait le penser. Ce n'est pas la Gaspésie, j'en conviens...

Dans l'est, je connais bien la promenade Bellerive, sur le bord du fleuve. Il fait bon y marcher et l'esprit est toujours à la fête. Une piste cyclable la traverse aussi.

Puis pas loin, il y a l'île Ste-Hélène.

Ce n'est pas la Gaspésie mais...

Puis le canal Lachine. :)

La Brunette a dit…

@Noisette Sociale: J'aime beaucoup les propositions d'endroits un peu différents que le centre-ville où je vais à l'école et le coeur-de-l'île ou j'habite! Cet été, j'aimerais bien varier les endroits que je visite, alors j'accueille avec plaisir les endroits qui valent la peine d'aller faire un tour & qui permettre de sortir un peu de Montréal, tout en restant sur l'île!

Noisette Sociale a dit…

C'est un début d'échantillon.

J'ai beau être une fière montréalaise, je suis loin de passer tout mon temps dans le centre-ville. J'y travaille et c'est déjà assez. (Je suis plus dans le Village gai, en fait. Au centre-ville, coin McGill et Ste-Cath mettons, je serais malheureuse, je crois.)

:)